Crédits

PARLOPHONE MUSIC FRANCE
A WARNER MUSIC GROUP COMPANY

118 rue du Mont-Cenis
75891 Paris Cedex 18
01 56 55 77 77

reponse@parlophonemusic.fr
www.parlophonemusic.fr

Capital Social de 21 000 000 €

Numéro d’enregistrement au registre du commerce et des sociétés : RCS Paris 542 103 569 B

Directeur de la publication : Thierry Chassagne

Hébergement : Oxalide
25, boulevard de Strasbourg
75010 Paris
01 75 771 666
contact@oxalide.com

Opendisc

Vous détenez le dernier CD de Diam’s ou le CD de “Dans ma bulle” ?

Alors insérez-le dans votre ordinateur (Mac ou PC) et accédez à plein d’exclus !
 Si vous êtes déjà abonné, connectez vous directement en cliquant ici

Retrouvez dès à présent des vidéos de Diam’s en studio, en séance photo, en répétition ainsi que la version instrumentale de “I am somebody”.

A tout de suite sur Opendisc !

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

Opendisc

Cette page n’est plus accessible…

Crédits

PARLOPHONE FRANCE
A WARNER MUSIC GROUP COMPANY

118 rue du Mont-Cenis
75891 Paris Cedex 18
01 56 55 77 77

reponse@parlophonemusic.fr
www.parlophonemusic.fr

Crédits | Politique de confidentialité

Numéro d’enregistrement au registre du commerce et des sociétés : RCS Paris 542 103 569 B

Directeur de la publication : Thierry Chassagne

Hébergement : Oxalide
25, boulevard de Strasbourg
75010 Paris
01 75 771 666
contact@oxalide.com

thumb

thumb

S.O.S

Coeur de bombe


(c) Hostile Records

0

0

“Autobiographie” disponible en magasins

Le livre de Mélanie “Autobiographie” est disponible en magasins.
Vous pouvez également le commander via la boutique du site.

Autobiographie

Autobiographie

Autobiographie

Autobiographie

Commandez l’autobiographie
sur Fnac.com et sur Amazon

Autobiographie

Autobiographie

Commandez l’autobiographie
sur Fnac.com et sur Amazon

Autobiographie

Livre

thumb

thumb

Présentation du Big Up Project

Voici la vidéo de présentation du Big Up Project.

Merci pour votre soutien.

“Autobiographie” disponible en magasins

Le livre de Mélanie “Autobiographie” est disponible en magasins.
Vous pouvez également le commander via la boutique du site.

Autobiographie

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

Diam’s en live sur MTV

Découvrez le live de Diam’s, en exclusivité sur MTV BASE le samedi 5 février 2011 à 20:25.

thumb

thumb

thumb

Diffusion du concert des Francofolies

La diffusion du concert des Francofolies, aura lieu le 23 octobre sur France 4.
A ne pas manquer !

Ile Maurice

Le concert à l’Ile Maurice aura lieu le samedi 6 novembre prochain au centre de conférences de Pailles.
À quelques semaines du grand jour tant attendu par beaucoup de fans, la chanteuse aux mille succès se confie dans cet article.

Bientôt en concert à la Réunion : la video

Après le succès de sa tournée en métropole, Diam’s sera à la Réunion le 30 octobre prochain afin de présenter son dernier album “SOS”.
Sa tournée dans l’océan Indien commence donc sur le département et plus précisément, à Saint Paul, par un concert prévu à Expo Bat.
La star du rap français a souhaité s’adresser aux Réunionnais : découvrez l’intégralité de son message dans la vidéo, ici.

thumb

L’album S.O.S à prix spécial

Le dernier album de Diam’s “S.O.S.” est actuellement à prix spécial ! Commandez-le vite, l’opération est à durée limitée…

thumb

Ces quelques mots pour vous…

Salut à toutes et à tous…

Il y a quelques jours a eu lieu la fin de la tournée française de l’album “S.O.S”, ça n’est pas sans émotion que je vous écris ces quelques mots.

Finalement je n’ai qu’une chose qui me vient en tête depuis que je réfléchis à cette lettre… C’est tout simplement « Merci ».

Voilà 9 mois qu’à débuté la tournée et je ne vous cache pas que tout ne fut pas de tout repos pour moi, mais nous y sommes arrivés!
Comme vous le savez je ne me suis jamais exprimée publiquement sur cet album et au delà de toutes polémiques, je n’ai jamais vraiment pu vous dire merci.

Merci pour ce double disque de platine, merci pour cette tournée pleine à craquer, merci pour ces 2 Olympia, ces 2 Zénith, merci pour la Cigale, l’Elysée Montmartre et toutes les salles que nous avons investies dans toute la France, la Suisse, la Belgique, la Guyane, la Guadeloupe et la Martinique.

Nous revenons d’une tournée des Festivals et au final nous aurons joué devant plus de 200 000 personnes qui, à chaque fin de concert, repartaient avec le sourire… Mais ce sourire il était surtout sur MON visage. Cette satisfaction de ne pas vous avoir déçus m’a toujours remplie de joie chaque soir et quoi que l’on puisse dire j’étais contente. Qu’il y ait 500 ou 40 000 personnes, c’était pareil pour moi.
Vu que je ne me suis jamais exprimée et que je me suis bien gardée de rentrer dans toutes les polémiques bidon, il n’y avait que sur scène que je pouvais vous parler. Souvent les gens croient que nous jouons un rôle, nous les artistes, et que nous ne pensons pas toujours ce que nous disons. Pourtant mes « merci » étaient sincères.

Merci de m’avoir suivie envers et contre tous sur cet album. Merci de l’avoir écouté, de l’avoir compris et surtout, d’avoir respecté mes choix, mes valeurs et mes combats. Je ne pensais pas que vous seriez si nombreux à me soutenir… que vous seriez parfois si fous, si réceptifs, si gentils tout simplement.

On s’était pris la tête à monter le meilleur show que nous puissions avec l’équipe et ça n’a pas servi à rien. Notre récompense était de vous voir heureux! Et puis à ceux qui n’ont peut-être jamais pu venir me voir sur scène, votre soutien et vos lettres m’ont toujours beaucoup émue.

Quoi qu’il en soit, tout à une fin et pour le moment aucun autre concert en France n’est prévu. A la rentrée nous repartirons sur les routes, mais cette fois ci à l’étranger. Des concerts sont prévus un peu partout : Tunisie, Algérie, Réunion, Madagascar, Tahiti, USA, Cameroun etc… Les dates officielles ne devraient pas tarder à être annoncées.

Auparavant je parlais tout le temps. Je postais sans cesse des vidéos, je squattais les plateaux télé, on me voyait partout et donc c’était comme si je vous parlais tout le temps. Mais j’ai fait des choix et je ne les regrette aucunement.

J’espère juste que ceux qui s’étaient habitués à cette avalanche de mots ne se sont pas sentis trahis par ce silence. J’ai juste eu besoin de retrouver une vie normale loin des strass et des paillettes, de rester auprès de ma famille et de ne plus jouer le jeu des médias pour défendre un disque qui, selon moi, racontait déjà tout. J’ai grandi… L’après “Dans ma bulle” fut assez violent pour moi, ça m’a sûrement beaucoup plus responsabilisée… Pourtant, moi j’veux pas être grande, nan nan… lol!

Et puis après… nombreux sont ceux qui me demandent si un autre disque suivra, si , si , si… Avant toute chose j’ai besoin de dire la vérité, ma vérité… de rectifier certaines choses et d’en annoncer des nouvelles. C’est pourquoi je me suis lancée dans l’écriture d’un livre qui devrait sortir en début d’année prochaine. Non pas que ma vie soit la plus intéressante au monde mais il me paraît plus facile de m’exprimer par l’écriture désormais et donc de répondre à tout un tas de questions que l’on me pose au quotidien, en prenant mon temps, plutôt que de tout balancer en cinq minutes d’interview… Par respect pour vous et, je l’avoue, par souci de libération pour moi, j’ai besoin d’écrire ce livre! Et puis j’ai besoin de vous parler du Big Up Project…

Uniquement avec les concerts, les ventes de disques et le merchandising, c’est aujourd’hui un peu plus d’une centaine de milliers d’euros que nous avons collectés pour l’association. Sans pub, sans bla-bla inutiles, juste avec votre aide et vos oreilles, votre bénévolat et parfois vos dons anonymes. J’ai réussi mon pari : Celui d’utiliser Diam’s à des fins plus utiles que la musique. Car “si des p’tites sœurs veulent être comme moi, il va falloir qu’j'me grouille d’être un modèle !!!”

J’ai vraiment hâte de vous en parler plus longuement, de vous offrir les vidéos que j’ai filmées là-bas lors de tous mes voyages depuis un an et demi, pour vous montrer les actions qui se déroulent sur place et ce que nous faisons avec tout cet argent. Merci à tous les bénévoles! Le site est en pleine construction. Vous êtes des milliers à vous être inscrits sur : www.bigup-project.org, nous vous tiendrons informés très vite.

Alors voilà, je vous remercie une fois de plus pour tout : pour votre soutien avant toute chose, c’est vrai, mais aussi pour ce lien que nous avons parfois tissé depuis tant d’années, et qui me fait dire que vous n’êtes pas QUE mon public. Pas que des chiffres et des récompenses, mais bel et bien des gens qui m’aiment moi, Mélanie…

Je n’explique pas tout cet amour mais j’espère ne jamais le ternir, car au final, c’est aussi lui qui m’a comblée toutes ces années et celui-là même dont je vais avoir besoin pour mes actions humanitaires à l’avenir.
Je vous souhaite à tous ce que je me souhaite.
Prenez soin de vous.
A très bientôt si Dieu le Veut.

Mélanie – Diam’s

thumb

Diam’s au Paléo en vidéo !

Retrouvez le concert de Diam’s au Paléo Festival de Nyon en intégralité vidéo >> ICI <<

thumb

Diam’s aux Solidays en vidéos !

Des vidéos live de Diam’s aux Solidays sont disponibles !

L’Honneur d’un Peuple (de 0.002.00 à 7.40) & Peter Pan (de 0.22.30 à 33.30)
>> A voir ICI

thumb

Vote pour “Peter Pan” sur NRJ !

Tu écoutes NRJ ? Vote dès à présent sur leur site pour que le titre soit diffusé plus souvent !

thumb

L’album “S.O.S.” est actuellement à prix spécial

Le dernier album de Diam’s “S.O.S.” est actuellement à prix réduit ! Si vous ne l’aviez pas encore, commandez-le maintenant en CD ou MP3 ! Inclus, les tubes “Enfants du désert”, “Coeur de bombe”, “Peter Pan”

thumb

La vidéo gagnante Peter Pan !

Découvrez sur la chaine dailymotion DIAM’S la vidéo qui a gagné le concours « Peter Pan ».
Les gagnantes sont invitées au concert du 3 juin au Zénith. Big up !

thumb

thumb

Ne manquez pas le live de Diam’s sur Ado Fm!

Un Live exclusif de Diam’s réalisé dans les locaux d’Ado Fm sera diffusé dans l’émission « En mode Céfran » le mercredi 26 mai à 20h!

thumb

thumb

Un petit message vidéo de Diam’s…

Venez découvrir le message vidéo de Diam’s ici!

Peter Pan

(c) Hostile Records

thumb

thumb

thumb

thumb

Découvrez le clip de Peter Pan !

Le clip de Peter Pan est visible ici!

thumb

thumb

vignette_clip_C2B_2

peterpan_clip

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

BIG UP PROJECT A BESOIN DE VOUS!

BIG UP PROJECT organise une grande collecte pendant les concerts de DIAM’S au Zénith de Paris les 2 et 3 juin.
Diam’s vous explique la marche à suivre ici!
Toutes les infos sur www.bigup-project.org/

La prestation de DIAM’S au Grand Journal !

Cliquez ici pour voir ou revoir la prestation de Diam’s en live sur le plateau du Grand Journal de Cannes samedi 15 mai avec “Peter Pan”.

Retrouver aussi le live du titre “Dans le noir” en exclusivité en cliquant ici!

thumb

DIAM’S T’OFFRE TON ZENITH !!!

Pour fêter l’arrivée du nouveau clip « Peter Pan » et la deuxième partie de la tournée, DIAM’S t’offre ta place au Zénith !
Pour gagner ta place sur scène avec DIAM’S au Zénith de Paris, il te suffit de poster une vidéo de toi ou d’un de tes proches chantant un morceau du nouveau single « Peter Pan ». Les meilleures vidéos seront mises en avant et gagnants auront la chance de venir faire leur Zénith de Paris avec DIAM’S.
Postez vos vidéos ici !!!

thumb

thumb

Teaser du clip “Peter Pan”

Découvrez le teaser du clip “Peter Pan” en cliquant ici !

thumb

Concert en Guyane confirmé !

Les concerts de Diam’s à Fort de France et Pointe à Pitre auront bien lieu. Bon concert !

thumb

thumb

Big Up Christophe Maé !

Quelques mois après celui de Diam’s, l’album de Christophe Maé “On Trace La Route” s’est lui aussi hissé à la première place du top album – big up ! Retrouvez sur cet album deux titres co-écrits par Diam’s et Christophe Maé : “Je me lâche” et “J’ai vu”.

thumb

thumb

Tournée 2010 : gagnez des places !!!!

Répondez au questionnaire et gagnez des places pour la tournée de Diam’s ! Bonne chance et Big Up !

thumb

thumb

La tournée a commencé

La tournée 2010 a commencé :
19/03 ROUEN (76) – Hangar 23 – COMPLET
20/03 ORLEANS (45) – L’Astrolabe – COMPLET
25/03 CAHORS (46) – Les Docks – COMPLET
26/03 BEZIERS (34) – Zinga Zinga
27/03 BIARRITZ (64) – L’Atabal – COMPLET
03/04 BEAUVAIS (60) – L’Ouvre Boîte – COMPLET
04/04 ZURICH (CH) – Festival X-Tra
18/04 BOURGES (18) – Printemps de Bourges
13/05 ST ETIENNE (42) – Festival Paroles et Musiques
14/05 GAP (05) – Le Quattro
20/05 BORDEAUX (33) – La Médoquine
21/05 MARSEILLE (13) – Les Docks
22/05 TOULOUSE (31) – Le Phare
27/05 LE HAVRE (76) – Les Docks
28/05 NANTES (44) – La Trocadière
29/05 DUNKERQUE (59) – Kursaal
02/06 PARIS (75) Zénith – COMPLET
03/06 PARIS (75) Zénith
13/06 MONTREAL (CAN) – Francofolies
11/07 FRAUENFELD (CH) – Openair Festival
15/07 SOLLIES PONT (84) – Festival du Château
16/07 CARHAIX (29) – Festival Vieilles Charrues
17/07 ROCHELLE (17) – Francofolies
31/07 BRIVE (19) – Plein Air
7/08 LEUCATE (11) – Festival Les Méditerranéennes

thumb

Concert SFR : Images et Backstage !!!!

Diam’s vous donne rendez-vous sur les site d’SFR par le biais d’un reportage exclusif sur les coulisses du concert chez EMI, de la vidéo entière du concert, ainsi qu’une version inédite et acoustique du titre “S.O.S”. Big Up !

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

Découvre le tout nouveau clip de Diam’s

Viens vite voir « Coeur de bombe » le tout nouveau clip !

vignette_clip_C2B_2

thumb

vignette_teaser_coeur2bombes

thumb

thumb

thumb

thumb

Concert SFR mercredi !!!!!

DIAM’S te donne rendez-vous mercredi à 20h30, pour un concert à vivre EN DIRECT sur le WEB, la TV (chaîne 80 sur la neufbox TV) ou ton mobile SFR 3G. Tu peux aussi regarder le concert en téléchargeant l’appli SFR music (gratuite et ouverte à tous).

thumb

Espoir pour Haiti – Single “Désolé”

Face à l’urgence humanitaire, suite à la catastrophe survenue en Haïti, Kery James, de parents haïtiens, a mobilisé des artistes afin d’enregistrer une chanson originale qu’il a écrite et composée, intitulée «Désolé». L’ensemble des bénéfices liés à l’exploitation de ce titre seront reversés à l’organisation humanitaire Action contre la Faim.Warner Music France remercie tous les artistes et partenaires qui se sont mobilisés dans l’urgence pour cette cause. Les artistes, réunis dans ce collectif “Espoir pour Haïti”, présents sur le titre “Désolé” sont: AMEL BENT, AWA IMANI, BEETHOVA OBAS, CHRISTOPHE MAE, DAVY SICARD, DIAM’S, JACOB DESVARIEUX, JENA LEE, KAYNA SAMET, KENZA FARAH, KERY JAMES, NATASHA ST PIER, SOUAD MASSI, S PETIT NICO, TIKEN JAH FAKOLY, WILLIAM BALDE, YOUSSOU N’DOUR. Kery James donnera un concert exceptionnel en “Solidarité pour Haïti” (Concert de Kery James en formation Piano/voix) le 14 février 2010 à 18h au Bataclan ; les bénéfices de ce concert seront reversés à Action Contre La Faim. Les grands rendez-vous concernant ce projet sont les suivants : ð Tournage du clip & enregistrement du single “Désolé” avec l’ensemble des intervenants : 2 et 3 février 2010. Lors du tournage du clip des personnalités comme Aïssa Maïga, Arié Elmaleh, Clémentine Célarié, Clovis Cornillac, Estelle Lefébure, François-Xavier Demaison, frank LEBOEUF, Isabelle Nanty, Jalil Lespert, JO-WILFRIED TSONGA, LEILA BEKHTI, LESLie DJhONE, Manu Payet, Nikos Aliagas, Omar et Fred, Richard Berry, Robert Pires, Samuel Le Bihan, Sonia Rolland, Valérie Damidot, Virginie Efira, William Gallas, teddy rineR, YVAN LE BOLLOC’H … ont souhaité être présentes. ð Concert de Kery James en “Solidarité pour Haïti” à 18h au Bataclan (Paris) : 14 février 2010 ð Sortie digitale du single “Désolé” : 15 février 2010 ð Sortie Physique du single “Désolé” : 17 février 2010

Diam’s débarque sur ton iPhone et iPod Touch !

Découvre l’application officielle de Diam’s et reste en contact avec son univers ! Disponible dès maintenant et gratuitement : Télécharge-la !

- Viens t’exprimer sur le Fanwall (via ton compte Facebook ou Twitter)
- Suis toute l’actu de Diam’s
- Reste informé des dernières dates de la tournée, localise tes concerts et choppe tes places
- Ecoute des extraits de la discographie
- Regarde toutes les dernières vidéos et photos
- Et retrouve une interview de Diam’s…

thumb

thumb

Gagnez des places pour le concert SFR privé de Diam’s !

A l’occasion de son concert privé organisé avec SFR. Diam’s vous permet de gagner des places en participant à ce concours. Bonne chance !

thumb

Diam’s en concert pour aider les victimes d’Haïti

Diam’s sera en concert ce dimanche au Bataclan, ainsi que sur la scène du Zénith de Paris, aux côtés de nombreux artistes pour récolter des fonds pour aider les victimes d’Haïti

Haïti

thumb

vignette_nrjAwarBIG

vignette_nrjAw

thumb

vignette_nrj

vignette_nrjawards2010_relance

thumb

CC Fernand Léger

thumb

thumb

thumb

Bonne année 2010

Mélanie vous présente ces meilleurs voeux pour cette année 2010
Big up !

Bonne année 2010

Nouveau single “Coeur de bombe”

Le nouveau single de Diam’s est déjà sur les ondes, il est extrait de l’album “S.O.S.” : rendez-vous pour le clip… bientôt !

Diam’s dans Taratata ce soir !

Diam’s sera l’invitée de Taratata, diffusé ce soir sur France 4 et le 8 janvier sur France 2 ! Visionner la bande annonce

thumb

Diam’s à “Ce soir ou Jamais”

Retrouvez Mélanie interpréter “Si c’était le dernier” lors de l’émission “Ce soir ou Jamais” de Frédéric Taddeï. cliquez ici.

thumb

Tournée 2010 !

La tournée 2009 s’achève avec 4 dates sur Paris à guichets fermés les 20/21/22 et 23 décembre ! Mais pas de panique, DIAM’S revient dans votre ville en 2010 avec de toutes nouvelles dates dont un Zénith de Paris le 2 juin ! Vous trouverez l’intégralité des dates ci-dessous. Réservez vos places dès maintenant en cliquant ICI.

11/03/10-Dijon (21) La Vapeur
12/03/10-Alençon (61) La Luciole
13/03/10-Saint Malo (35) l’Omnibus
18/03/10-Douchy les mines (59) CC Fernand Léger
19/03/10-Rouen (76) Hangar 23
20/03/10-Orleans (45) l’Astrolab
25/03/10-Cahors (46) Les Docks
26/03/10-Béziers (34) Zinga Zanga
27/03/10-Biarritz (64) l’Atabal
03/04/10-Beauvais (60) l’Ouvre boite
04/04/10-Zurich (ch) Festival X-Tra
13/05/10-Saint Etienne (42) Festival Paroles et Musiques
14/05/10-Gap (05) Le Cube
20/05/10-Bordeaux (33) La Medoquine
21/05/10-Marseille (13) Le Dock des suds
22/05/10-Toulouse (33) Le Phare
02/06/10-Paris-Le Zenith

thumb

thumb

Diam’s en dédicaces !

Diam’s viendra dédicacer son album ce vendredi 18 décembre à la Fnac Montparnasse à 17h. Les invitations sont à retirer à l’accueil du magasin, dans la limite des places disponibles.Plus d’infos ici.

thumb

thumb

Diam’s et Opendisc te font gagner des places pour la Virgin Session

Diam’s donnera un concert privé exceptionnel le mercredi 9 décembre pour la “Virgin Session” filmée par Virgin 17.
À cette occasion elle offre 250 places en exclusivité à ses abonnés Opendisc !

Pour participer au tirage au sort et peut-être gagner deux places pour la Virgin Session Diam’s qui aura lieu en région parisienne, insérez votre disque dans votre ordinateur et inscrivez-vous à l’Open Disc.

Bonne chance !

thumb

Gagne tes places pour la Virgin Session avec Opendisc !

Diam’s donnera un concert privé exceptionnel le mercredi 9 décembre pour la “Virgin Session” filmée par Virgin 17. À cette occasion elle offre 250 places en exclusivité à ses abonnés Opendisc !

Pour participer au tirage au sort et peut-être gagner deux places pour la Virgin Session Diam’s qui aura lieu en région parisienne, insérez votre disque dans votre ordinateur et inscrivez-vous à l’Open Disc.

Bonne chance !

Votre avis sur S.O.S. !

Un peu plus de deux semaines après la sortie du nouvel album de Diam’s, le site officiel vous invite à donner votre avis sur S.O.S. en 3 mots ! Laissez vos impressions dans les commentaires ci-dessous !

thumb

Diam’s vous remercie !

Diam’s a écrit quelques lignes pour remercier toutes celles et ceux qui se mobilisent pour “S.O.S.” et grace auxquels l’album est entré numéro 1 au top album. Cliquez ici pour visionner son mot.
Big Up !

S.O.S. Numéro 1

thumb

thumb

Diam’s sur NRJ

Rendez-vous sur le site nrj.fr en cliquant ici et vote pour que le titre “Enfants du Désert” soit joué à l’antenne de ta radio préférée !

Numéro 1

C’est officiel ! “S.O.S.”, le nouvel album de Diam’s, entre directement à la première place des tops album physique et digital en France.
Merci à toutes et à tous pour votre soutien !!!
Big Up !

thumb

thumb

vignette_droitenfants

thumb

thumb

C’est parti !

A ceux qui ont leurs places de concerts !
C’est parti !

Diam’s a un aussi posté une vidéo en ce jour particulier, cliquez ICI pour la visionner. Big Up !

C'est parti !

ONG présentes sur la Tournée de Diam’s

Si l’humanitaire et la solidarité internationale vous intéressent, retrouvez les stands d’Action Contre La Faim, Aide et Action et Amnesty International sur les dates de la tournée de Diam’s. N’hésitez pas à visiter leurs sites. Big Up !

thumb

thumb

thumb

thumb

S.O.S

SOS dans les bacs !

C’est le jour J !
S.O.S., le nouvel album de Diam’s, est disponible partout ! Diam’s a tenu à écrire ce mot ce matin pour remercier son public. Big up !

SOS dans les bacs !

Les lives de Diam’s à la TV

Diam’s sera ce soir en direct live sur le plateau du “Grand Journal” de Canal+ puis dans “X Factor” sur W9. Vous pourrez aussi la retrouver mercredi 18 novembre en direct live dans “Ce Soir ou Jamais” sur France 3. A ne pas louper aussi son passage à “Taratata” dont la diffusion est prévue pour la fin novembre et lors de l’émission “Vivement Dimanche” spéciale Charles Aznavour, qui sera diffusée le dimanche 6 décembre sur France 2.

thumb

thumb

Donnez votre avis !!!!!!

Participez au site de Diam’s et venez donner votre avis en répondant au questionnaire sur ce lien.

thumb

Diam’s marraine des nuits d’amnesty

Les nuits d’Amnesty du 22 au 25 Octobre
Toute la programmation sur Amnesty.fr

Retrouvez les stands d’Amnesty sur les dates de la tournée de Diam’s

Les nuits d'Amnesty

thumb

thumb

Donnez votre avis !!!!!!

Participez au site de Diam’s et venez donner votre avis en répondant au questionnaire sur ce lien.

Planète Rap de Diam’s du 9 au 13 novembre

Retrouve Diam’s du 9 au 13 novembre lors de son Planète Rap, en direct, de 20 à 21h sur Skyrock !

thumb

thumb

L’honneur d’un peuple – Live

A l’occasion des 60 ans d’Emmaüs, le Zénith a accueilli 4000 personnes pour une journée exceptionnelle.
Diam’s y a fait en exclusivité le magnifique titre “l’honneur d’un peuple”
A découvrir dans la galerie vidéo du site

Mot de passe perdu ?

vignette_clip_DZR

thumb

thumb

Le nouveau clip est arrivé !

En exclusivité pour le site officiel, voici le nouveau clip de Diam’s : “enfants du désert”.
Découvre le dans la rubrique vidéo du site en cliquant ici

N’hésitez pas à déposer vos commentaires ! Le nouvel album “S.O.S.” sera disponible le 16 novembre.

thumb

thumb

En studio – I am somebody

© Hostile Records

thumb

Teaser du clip “Enfants du désert”

A quelques heures de la publication du nouveau clip de Diam’s “Enfants du désert”, voici un message de Mélanie enregistré sur le lieu de tournage ! Le clip arrive très bientôt…
C’est ici que ça ce passe

Seance photos – I am somebody

© Hostile Records

thumb

Bêtisier – épisode 2

© Hostile Records

Diam’s a un message pour vous…

Une petite pensée en direct du studio de répétition …

Un petit message pour les fans...

La boulette – Making Of

© Hostile Records

Bétisier – épisode 2

© Hostile Records

thumb

Bétisier – épisode 1

© Hostile Records

Marine – Autour de ma bulle

© Hostile Records

Petite banlieusarde – Autour de ma bulle

© Hostile Records

Suzy – Autour de ma bulle

© Hostile Records

DJ – Autour de ma bulle

© Hostile Records

Me revoilà – Autour de ma bulle

© Hostile Records

En studio – I am somebody

© Hostile Records

thumb

Seance photos – I am somebody

© Hostile Records

thumb

Confessions nocturnes – Making Of

© Hostile Records

La boulette – Making Of

© Hostile Records

Marine

© Hostile Records

Ma France à moi

© Hostile Records

La boulette

© Hostile Records

Jeune demoiselle

© Hostile Records

Confessions nocturnes

© Hostile Records

Evasion – Feat. China

© Hostile Records

Incassables

© Hostile Records

DJ

© Hostile Records

Dans ma bulle

© Hostile Records

© Xavier de Nauw #5 – 2009

© Xavier de Nauw – 2009

© Xavier de Nauw #3 – 2009

© Xavier de Nauw – 2009

© Xavier de Nauw #4 – 2009

© Xavier de Nauw – 2009

© Xavier de Nauw #1 – 2009

© Xavier de Nauw – 2009

© Xavier de Nauw #2 – 2009

© Xavier de Nauw – 2009

Ma vie / Mon live

Autour de ma bulle

1999 : Premier album, Premier mandat. Quelques milliers d’exemplaires vendus, et une trentaine de dates bookées à l’arrache dans des salles intimes.

2006 : Dans ma bulle confirme et amplifie la popularité de Diam’s, qui enchaîne une pré tournée à l’ancienne dans des salles de taille moyenne avant d’embraser les Zéniths de France. En un septennat, Diam’s a conquis le pays et s’est payé le luxe de rester la même, emportant sa gamberge sur les routes lors d’une année magique, de celles dont rêve chaque artiste sans jamais être sûr de les vivre. En route vers le million d’albums vendus après avoir blindé les plus grandes salles du territoire. Ça paraît si simple qu’on trouverait presque ça normal, on en oublierait presque que le cru 2006 de Diam’s, ce triomphe romain symbolisé par un album de rap français en tête des ventes toutes catégories confondues, est le résultat d’un travail acharné. Voici en deux DVDs le bilan d’un rêve devenu réalité. Plus de deux heures d’un show époustouflant, et des bonus pour aller au-delà de la bulle live créée par Mélanie à son Zénith. Les chiffres -ceux des ventes, ceux des fréquentations des concerts- ne sont que les symptômes. Les causes du succès foudroyant de Diam’s sont là, dans ces instants de doute, dans cette conviction inébranlable d’une artiste qui a lutté pour être acceptée, pour imposer sa bulle de rap, de rage, d’amour et de culture hip hop.

Décidément, c’était écrit : 2006 a été l’année de diamant pour Mélanie, et ce double DVD en est l’écrin. De l’amour, de la solitude aussi, des chansons, des fans, des délires en backstage, du bon rap, des invités prestigieux, des moments de grâce. Et de la musique. Diam’s en vrai, dans sa bulle, et nous devant, dedans.

Suzy

Ma vie / Mon live

Autour de ma bulle

1999 : Premier album, Premier mandat. Quelques milliers d’exemplaires vendus, et une trentaine de dates bookées à l’arrache dans des salles intimes.

2006 : Dans ma bulle confirme et amplifie la popularité de Diam’s, qui enchaîne une pré tournée à l’ancienne dans des salles de taille moyenne avant d’embraser les Zéniths de France. En un septennat, Diam’s a conquis le pays et s’est payé le luxe de rester la même, emportant sa gamberge sur les routes lors d’une année magique, de celles dont rêve chaque artiste sans jamais être sûr de les vivre. En route vers le million d’albums vendus après avoir blindé les plus grandes salles du territoire. Ça paraît si simple qu’on trouverait presque ça normal, on en oublierait presque que le cru 2006 de Diam’s, ce triomphe romain symbolisé par un album de rap français en tête des ventes toutes catégories confondues, est le résultat d’un travail acharné. Voici en deux DVDs le bilan d’un rêve devenu réalité. Plus de deux heures d’un show époustouflant, et des bonus pour aller au-delà de la bulle live créée par Mélanie à son Zénith. Les chiffres -ceux des ventes, ceux des fréquentations des concerts- ne sont que les symptômes. Les causes du succès foudroyant de Diam’s sont là, dans ces instants de doute, dans cette conviction inébranlable d’une artiste qui a lutté pour être acceptée, pour imposer sa bulle de rap, de rage, d’amour et de culture hip hop.

Décidément, c’était écrit : 2006 a été l’année de diamant pour Mélanie, et ce double DVD en est l’écrin. De l’amour, de la solitude aussi, des chansons, des fans, des délires en backstage, du bon rap, des invités prestigieux, des moments de grâce. Et de la musique. Diam’s en vrai, dans sa bulle, et nous devant, dedans.

Ma France à moi

I Am Somebody

Incassables

DJ

Enfants du désert

Jeune demoiselle

Confessions nocturnes

Evasion

La boulette

Big Up

Premier mandat

Brut de femme

C’est à Chypre que naît Mélanie, mais c’est à Paris et dans sa banlieue qu’elle va grandir dès l’âge de quatre ans. Diam’s baigne dans la musique et grandit au rythme des années 80 et 90, « Goldman, Cabrel et Dance Machine ! », résume-t-elle avec sincérité.
Mais le virus du rap va la contaminer très vite : de MC Hammer à Public Enemy, la maturité rapologique vient vite pour Diam’s, qui bascule définitivement lorsqu’on lui ramène le premier album de Dr Dre d’un voyage à Los Angeles.
En guise de piqûre de rappel, elle tombe accro aux rimes en français des NTM, son influence majeure, qu’elle verra en concert à l’âge de 14 ans («devant la scène, vraiment tout devant ! »).
Pour cette jeune fille pas encore ado qui adore écrire des poèmes, le destin se trace sur la lignée de ses idoles : elle deviendra rappeuse. Malgré l’opposition de sa mère, malgré le machisme supposé du milieu rap français.
Elle trouve son nom de scène en feuilletant le dictionnaire, fascinée par la définition du mot ‘diamant’ : « objet de luxe et de parure, n’est composé que d’éléments naturels. Le diamant ne peut être brisé que par un autre diamant. »
« C’était fabuleux », se souvient Diam’s, « pour moi ça voulait dire ‘qui va venir me briser hormis quelqu’un qui rappe aussi bien que moi ?’ Vu qu’on a un ego énorme quand on démarre le rap… »
Contre l’avis de sa mère, Diam’s, encore mineure, fait son premier concert avec un pote d’école. C’est la porte d’entrée de Diam’s dans le rap biz : elle intègre le collectif de la Mafia Trece et contribue à lancer le concept de ‘rap théatral’. Après l’ombre de l’underground, la lumière du succès… Ou presque : malgré un gros buzz et un premier maxi très remarqué, le groupe s’enlise dans des problèmes de contrats et Diam’s ne participe pas au premier album. Retour à la case départ.
Entre temps, Diam’s commence à se faire un nom : de nombreuses participations à des émissions radio, des freestyles et featurings incessants et des concerts à l’arrache ont fait de cette rappeuse au look de garçon manqué une affranchie de la scène hip hop.
C’est en 1999 qu’elle propose son premier album. À peine majeure, Diam’s s’offre une carte de visite impressionnante : ‘PREMIER MANDAT’, produit par Black Mozart, avec en invités les Américains DV Alias Krhist et Heather B plus les Français Mr R., Driver et Vibe, et en vedette les chansons C’est toi qui m’gêne et Si je dois rester (sur un sample de Tracy Chapman).
Elle pense toucher le grand public, mais le disque est un échec commercial. Diam’s s’en fout : elle vit ses morceaux sur scène. Plus de 50 concerts en deux ans, « énorme pour un artiste qui n’a pas de tourneur. » On la voit sur la tournée ‘Sachons dire non’, aux Francofolies, pourtant Diam’s est à nouveau seule. « J’avais mon deuxième album qui était prêt et que je voulais sortir, et j’ai fait plein de petits boulots de nuit, bref je faisais de moins en moins de choses. »
Jusqu’à sa rencontre avec Choukri, qui s’occupe alors d’Idéal J et va devenir son manager. Il décide de reprendre en main le destin artistique de Diam’s, qui fait alors le grand ménage autour d’elle. À 19 ans, c’est une première renaissance artistique.
Contactée par Marc de la radio Générations 88.2, elle enregistre pour sa compilation le titre Suzy, qui la remet en selle.
Mais les majors hésitent. Diam’s écrit alors dans la rage. Trois chansons sont posées en maquette : À quand mon heure (extrait : « Ils racontent tous que j’ai l’talent/Mais si j’suis la meilleure, pour me signer qu’est-ce que t’attends ? »), Brut de femme et Ma souffrance. Et arrive à percer le mur du silence : « on a fini par avoir plein de rendez-vous, avec les mêmes qui m’avaient dit non une année auparavant », se souvient-elle.
Tout se débloque, et Diam’s signe chez EMI pour un album à sortir au mois d’avril 2002. Un maxi vinyl sort avec deux titres, Pogo et 1980. Hélas, une restructuration de la major renvoie la sortie de ‘1980’ (le titre prévu pour l’album) aux calendes grecques. En plus, les pirates ont mis des titres sur Internet.
Là où d’autres artistes auraient baissé les bras depuis longtemps, Diam’s redouble d’ardeur et retourne en studio. Elle se met au travail sur de nouveaux rap, refaçonne ses compositions et transforme un deuxième album à l’arrache en disque de la maturité.
Convaincu, le label Hostile la signe. L’album sera « Brut de femme », du nom d’un des morceaux présents sur ‘1980’.
Cette fois, l’album est vraiment là, un septennat après des débuts dans l’urgence et une expérience acquise sur le terrain.
« Sept ans de carrière discographique : un tiers de ma vie dans la musique, c’est beau, non ? Le premier tiers j’apprends à marcher, à écrire et à lire. Le deuxième, j’applique. Le troisième, je fais de la musique. »
Et quelle musique : ‘BRUT DE FEMME’ est plus qu’un disque, c’est une expérience.

Dans ma bulle

S.O.S

Diam’s marraine des nuits d’amnesty

Les nuits d’Amnesty du 22 au 25 Octobre
Toute la programmation sur Amnesty.fr

Retrouvez les stands d’Amnesty sur les dates de la tournée de Diam’s

Les nuits d'Amnesty

Soutiens Diam’s dans le Hit Skyrock

Pour soutenir le premier single de Diam’s dans le hit Skyrock, vote quotidiennement pour “enfants du désert” en cliquant ici.
Merci !

Enfants du desert

Découvre l’épisode 1 du bêtisier

Découvre l’épisode 1 du bêtisier de Diam’s en studio
C’est dans la rubrique “Best of chicken” de la galerie vidéo

Diam’s et Aide & Action

A l’occasion des 20 ans des droits de l’enfant
Aide et Action a publier un livre de conte pour enfants
“MOI AUSSI J’AI LE DROIT”
Dont Diam’s a eu le privilège d’écrire la préface
Toutes les infos ici

Moi aussi j'ai le droit

Concert à Paris, La Cigale – complet !

Le Concert du 20 décembre à Paris – La Cigale est complet !
Tu pourras retrouver Diam’s en concert à Paris les 21 et 22 décembre à l’Olympia et le 23 décembre à l’Elysée Montmartre
Réserve-vite tes places…

Diam's en concert

Découvre les nouvelles images de Diam’s en studio

Découvre la vidéo du making of de “I’ am somebody” en cliquant ici, et télécharge gratuitement le titre ici

Diam’s invitée par IAM

Après avoir partagé la scène avec Tryo en juillet dernier aux Francofolies de la Rochelle, Diam’s sera l’invité du groupe IAM pour leur carte blanche au festival Muzik’elles de Meaux le Dimanche 27 septembre

Festival Muzik'elles

Bienvenue sur le nouveau site

Le site fait peau neuve ! Découvre le message de Diam’s…

Diam's a un message pour toi

‘Enfants du désert’, le nouveau single !!!

Ecoute “Enfants du désert”, le premier single officiel du prochain album de Diam’s…

Enfants du desert

S.O.S., le nouvel album de Diam’s

C’est officiel : le prochain album de Diam’s sortira le 16 novembre et s’appellera “S.O.S”.
Découvre la pochette en cliquant ici

S.O.S.

Diam’s en concert !

Diam’s sera en concert à partir du 20 novembre prochain ! Réserve-vite tes places…

Diam's en concert

Diam’s sur Facebook

Deviens Fan de Diam’s sur Facebook en cliquant ici

Biographie

1999 : Premier album, Premier mandat. Quelques milliers d’exemplaires vendus, et une trentaine de dates bookées à l’arrache dans des salles intimes.

2006 : Dans ma bulle confirme et amplifie la popularité de Diam’s, qui enchaîne une pré tournée à l’ancienne dans des salles de taille moyenne avant d’embraser les Zéniths de France. En un septennat, Diam’s a conquis le pays et s’est payé le luxe de rester la même, emportant sa gamberge sur les routes lors d’une année magique, de celles dont rêve chaque artiste sans jamais être sûr de les vivre. En route vers le million d’albums vendus après avoir blindé les plus grandes salles du territoire. Ça paraît si simple qu’on trouverait presque ça normal, on en oublierait presque que le cru 2006 de Diam’s, ce triomphe romain symbolisé par un album de rap français en tête des ventes toutes catégories confondues, est le résultat d’un travail acharné. Voici en deux DVDs le bilan d’un rêve devenu réalité. Plus de deux heures d’un show époustouflant, et des bonus pour aller au-delà de la bulle live créée par Mélanie à son Zénith. Les chiffres -ceux des ventes, ceux des fréquentations des concerts- ne sont que les symptômes. Les causes du succès foudroyant de Diam’s sont là, dans ces instants de doute, dans cette conviction inébranlable d’une artiste qui a lutté pour être acceptée, pour imposer sa bulle de rap, de rage, d’amour et de culture hip hop.

Décidément, c’était écrit : 2006 a été l’année de diamant pour Mélanie, et ce double DVD en est l’écrin. De l’amour, de la solitude aussi, des chansons, des fans, des délires en backstage, du bon rap, des invités prestigieux, des moments de grâce. Et de la musique. Diam’s en vrai, dans sa bulle, et nous devant, dedans.

DIAM’S LIVE EXPERIENCE
« OK le Zénith, vous êtes chaud ? Ets-ce que je peux voir tout le monde sourire ? » Avec Diam’s sur scène, tout commence par la banane sur les visages de la foule. Durant 2h15, la rappeuse de diamant offre tout ce qu’elle a, balayant un répertoire couvrant dix ans de musique et de scènes. Quand il y a concert, il y a Diam’s qui va avec. Face à la foule, Mélanie donne. « La boulette » d’entrée. Et le reste. « T. S. » au bord de la rupture, introduit par un extrait scratché de NTM, « J’appuie sur la gâchette ». « DJ » en hit absolu. Et derrière la MC à la voix rauque, une équipe soudée. DJ Dimé aux platines, le même depuis les années MJC face à la foule déchaînée. Et Marc au piano, Maeva et Meelady aux chœurs, sans oublier la troisième choriste Severe, qui va clasher Diam’s… Ceux qui ont découvert Diam’s avec son précédent disque et sa précédente tournée pourront mesurer le chemin parcouru : la « petite banlieusarde » est devenue une bête de scène, passant du micro au piano, du rire aux larmes, d’un hit incontournable comme « Confessions nocturnes » (featuring Vitaa) au très intime inédit « La gamberge ». Dix ans de carrière pour en arriver là, sur cette scène où elle a vu tant d’artistes américains et français, de NTM à The Roots… « Sans le rap, j’aurais sûrement fini buvant la tasse », lance Diam’s avant de quitter la scène à reculons. Avec le rap, la boulette met son public sur orbite.
On a souvent reproché au rap d’être macho et de ne pas savoir se tenir sur scène. Avec ce show mêlant grandes manoeuvres et moments d’intimité, Diam’s fait voler en éclats les préjugés.

DIAM’S HORS DE SA BULLE
13 janvier 2006, première date de la pré tournée. Diam’s est à quelques semaines de la sortie du troisième album, et Fred « Planète Rap » Musa lui colle aux basques. Durant un an, Fred s’incruste dans la bulle de Diam’s. Concerts vus de l’intérieur, déconne en studio, enregistrement du remix de « Jeune demoiselle » avec -M- qui tape le bœuf au Studio Davout, découverte de la « Une » du Parisien (« le journal des banlieusards ! ») et tournage du clip de « Confessions nocturnes ». Fred a tout vu, tout entendu et tout résumé en 52 minutes. Un succès phénoménal ? Oui, mais aussi et surtout l’histoire d’une rencontre avec le public. Car comme le dit Mélanie, « un disque de platine, c’est pas 500.000 disques, c’est 500.000 personnes ». Sauf que désormais, 500.000 disques c’est double platine. L’inflation…

DIAM’S AUTOUR DE SON ZENITH
Diam’s se définit elle-même comme appartenant à « la Génération Zénith ». Avant d’en devenir la vedette, elle a fait partie de ces anonymes venus acclamer les Roots, JJ Goldman, Jamel Debbouze… « On va faire le Zénith avec mon DJ ! Dimé, c’est le témoin de mon mariage avec les gens » lâche-t-elle pour se détendre avant le show. Jamel dans les backstages, Sinik dans la place, et même JoeyStarr venu faire des compliments à la patronne du Zénith ! Un making of original réalisé par Roland Allard résumant ce que Diam’s appelle « l’ascenseur émotionnel », où l’on voit la solitude de l’artiste autant que la multitude de guests venus l’acclamer.

UN ÉTÉ DIAMANTÉ
Après les grandes villes, place aux festivals et à l’international. Couleur Café à Bruxelles avec remise du disque d’or belge, Vieilles Charrues avec le 113 en invité, Paléofestival en Suisse, Solidays et les Francofolies en plein délire. Mélanie au concert de James Brown, l’un de ses tous derniers, avec Amel Bent à St Dizier le soir du match France-Brésil, en interview sur Stade 2… Les mille facettes d’un été diamanté, riche en live et en histoires.

DIAM’S BONUS SURPRISES
Diam’s a des amis, et elle les invite à partager sa scène. Ou le contraire : c’est Yann Tiersen qui invite Mélanie à chanter « Ma France à moi » lors de son concert au Printemps de Bourges, tandis que « Machistador » est revu de fond en comble avec -M- à Toulouse. Moment d’émotion et de poésie, durant le même show toulousain où Diam’s reprend un texte de Nougaro. On est le 9 septembre 2006, le jour où Claude aurait eu 77 ans. « Rimes » est balancé dans une version inédite devant 25.000 personnes, on entend voler les mouches. On appelle ça la classe.

Crédits

EMI Music France
118 rue du Mont-Cenis
75891 Paris Cedex 18
01 56 55 77 77
Capital Social de 49 386 678.50 €
Contact : contact@emi-music.fr
Numéro d’enregistrement au registre du commerce et des sociétés : RCS Paris 542 103 569 B
Numéro d’identification TVA : FR 86 542 103 569

Opendisc

Vous détenez le dernier CD de Diam’s ou le CD de “Dans ma bulle” ?

Alors insérez-le dans votre ordinateur (Mac ou PC) et accédez à plein d’exclus !
Des offres privilégiées vous seront réservées.

A tout de suite sur Opendisc !

L’Elysée Montmartre

L’Olympia

L’Olympia

La Cigale

L’Ancienne Belgique

L’Aéronef

La Laiterie

La Coopérative de mai

Les Docks des suds

Le Bikini

Le Chabada

Le Cargo

La Carène

La Carrière

Les Docks

L’autre canal

Le Transbordeur

La Nef

La Medoquine

L’Oasis

Ma vie / Mon live

Autour de ma bulle

1999 : Premier album, Premier mandat. Quelques milliers d’exemplaires vendus, et une trentaine de dates bookées à l’arrache dans des salles intimes.

2006 : Dans ma bulle confirme et amplifie la popularité de Diam’s, qui enchaîne une pré tournée à l’ancienne dans des salles de taille moyenne avant d’embraser les Zéniths de France. En un septennat, Diam’s a conquis le pays et s’est payé le luxe de rester la même, emportant sa gamberge sur les routes lors d’une année magique, de celles dont rêve chaque artiste sans jamais être sûr de les vivre. En route vers le million d’albums vendus après avoir blindé les plus grandes salles du territoire. Ça paraît si simple qu’on trouverait presque ça normal, on en oublierait presque que le cru 2006 de Diam’s, ce triomphe romain symbolisé par un album de rap français en tête des ventes toutes catégories confondues, est le résultat d’un travail acharné. Voici en deux DVDs le bilan d’un rêve devenu réalité. Plus de deux heures d’un show époustouflant, et des bonus pour aller au-delà de la bulle live créée par Mélanie à son Zénith. Les chiffres -ceux des ventes, ceux des fréquentations des concerts- ne sont que les symptômes. Les causes du succès foudroyant de Diam’s sont là, dans ces instants de doute, dans cette conviction inébranlable d’une artiste qui a lutté pour être acceptée, pour imposer sa bulle de rap, de rage, d’amour et de culture hip hop.

Décidément, c’était écrit : 2006 a été l’année de diamant pour Mélanie, et ce double DVD en est l’écrin. De l’amour, de la solitude aussi, des chansons, des fans, des délires en backstage, du bon rap, des invités prestigieux, des moments de grâce. Et de la musique. Diam’s en vrai, dans sa bulle, et nous devant, dedans.

Suzy

Ma vie / Mon live

© Xavier de Nauw #1 – 2009

© Xavier de Nauw – 2009

© Xavier de Nauw #2 – 2009

© Xavier de Nauw – 2009

© Xavier de Nauw #3 – 2009

© Xavier de Nauw – 2009

© Xavier de Nauw #4 – 2009

© Xavier de Nauw – 2009

© Xavier de Nauw #5 – 2009

© Xavier de Nauw – 2009

Dans ma bulle

© Hostile Records

DJ

© Hostile Records

Incassables

© Hostile Records

Evasion – Feat. China

© Hostile Records

Confessions nocturnes

© Hostile Records

Jeune demoiselle

© Hostile Records

La boulette

© Hostile Records

Ma France à moi

© Hostile Records

Marine

© Hostile Records

La boulette – Making Of

© Hostile Records

Confessions nocturnes – Making Of

© Hostile Records

DJ – Autour de ma bulle

© Hostile Records

Me revoilà – Autour de ma bulle

© Hostile Records

En studio – I am somebody

© Hostile Records

Suzy – Autour de ma bulle

© Hostile Records

Petite banlieusarde – Autour de ma bulle

© Hostile Records

Marine – Autour de ma bulle

© Hostile Records

Bétisier – épisode 1

© Hostile Records

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

Diam’s marraine des nuits d’amnesty

Les nuits d’Amnesty du 22 au 25 Octobre
Toute la programmation sur Amnesty.fr

Retrouvez les stands d’Amnesty sur les dates de la tournée de Diam’s

Les nuits d'Amnesty

vignette_soutien

vignette_album

s_o_s

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

S.O.S., le nouvel album de Diam’s

C’est officiel : le prochain album de Diam’s sortira le 16 novembre et s’appellera “S.O.S”.
Découvre la pochette en cliquant ici

S.O.S.

Découvre l’épisode 1 du bêtisier

Découvre l’épisode 1 du bêtisier de Diam’s en studio
C’est dans la rubrique “Best of chicken” de la galerie vidéo

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

thumb

Confirmation inscription

Inviter mes amis

Diam’s et Aide & Action

A l’occasion des 20 ans des droits de l’enfant
Aide et Action a publier un livre de conte pour enfants
“MOI AUSSI J’AI LE DROIT”
Dont Diam’s a eu le privilège d’écrire la préface
Toutes les infos ici

Moi aussi j'ai le droit

Liste membres concert

Soutiens Diam’s dans le Hit Skyrock

Pour soutenir le premier single de Diam’s dans le hit Skyrock, vote quotidiennement pour “enfants du désert” en cliquant ici.
Merci !

Enfants du desert

Concert à Paris, La Cigale – complet !

Le Concert du 20 décembre à Paris – La Cigale est complet !
Tu pourras retrouver Diam’s en concert à Paris les 21 et 22 décembre à l’Olympia et le 23 décembre à l’Elysée Montmartre
Réserve-vite tes places…

Diam's en concert

Découvre les nouvelles images de Diam’s en studio

Découvre la vidéo du making of de “I’ am somebody” en cliquant ici, et télécharge gratuitement le titre ici

Diam’s sur Facebook

Deviens Fan de Diam’s sur Facebook en cliquant ici

Connect

Connect

Register

Biographie

1999 : Premier album, Premier mandat. Quelques milliers d’exemplaires vendus, et une trentaine de dates bookées à l’arrache dans des salles intimes.

2006 : Dans ma bulle confirme et amplifie la popularité de Diam’s, qui enchaîne une pré tournée à l’ancienne dans des salles de taille moyenne avant d’embraser les Zéniths de France. En un septennat, Diam’s a conquis le pays et s’est payé le luxe de rester la même, emportant sa gamberge sur les routes lors d’une année magique, de celles dont rêve chaque artiste sans jamais être sûr de les vivre. En route vers le million d’albums vendus après avoir blindé les plus grandes salles du territoire. Ça paraît si simple qu’on trouverait presque ça normal, on en oublierait presque que le cru 2006 de Diam’s, ce triomphe romain symbolisé par un album de rap français en tête des ventes toutes catégories confondues, est le résultat d’un travail acharné. Voici en deux DVDs le bilan d’un rêve devenu réalité. Plus de deux heures d’un show époustouflant, et des bonus pour aller au-delà de la bulle live créée par Mélanie à son Zénith. Les chiffres -ceux des ventes, ceux des fréquentations des concerts- ne sont que les symptômes. Les causes du succès foudroyant de Diam’s sont là, dans ces instants de doute, dans cette conviction inébranlable d’une artiste qui a lutté pour être acceptée, pour imposer sa bulle de rap, de rage, d’amour et de culture hip hop.

Décidément, c’était écrit : 2006 a été l’année de diamant pour Mélanie, et ce double DVD en est l’écrin. De l’amour, de la solitude aussi, des chansons, des fans, des délires en backstage, du bon rap, des invités prestigieux, des moments de grâce. Et de la musique. Diam’s en vrai, dans sa bulle, et nous devant, dedans.

DIAM’S LIVE EXPERIENCE
« OK le Zénith, vous êtes chaud ? Ets-ce que je peux voir tout le monde sourire ? » Avec Diam’s sur scène, tout commence par la banane sur les visages de la foule. Durant 2h15, la rappeuse de diamant offre tout ce qu’elle a, balayant un répertoire couvrant dix ans de musique et de scènes. Quand il y a concert, il y a Diam’s qui va avec. Face à la foule, Mélanie donne. « La boulette » d’entrée. Et le reste. « T. S. » au bord de la rupture, introduit par un extrait scratché de NTM, « J’appuie sur la gâchette ». « DJ » en hit absolu. Et derrière la MC à la voix rauque, une équipe soudée. DJ Dimé aux platines, le même depuis les années MJC face à la foule déchaînée. Et Marc au piano, Maeva et Meelady aux chœurs, sans oublier la troisième choriste Severe, qui va clasher Diam’s… Ceux qui ont découvert Diam’s avec son précédent disque et sa précédente tournée pourront mesurer le chemin parcouru : la « petite banlieusarde » est devenue une bête de scène, passant du micro au piano, du rire aux larmes, d’un hit incontournable comme « Confessions nocturnes » (featuring Vitaa) au très intime inédit « La gamberge ». Dix ans de carrière pour en arriver là, sur cette scène où elle a vu tant d’artistes américains et français, de NTM à The Roots… « Sans le rap, j’aurais sûrement fini buvant la tasse », lance Diam’s avant de quitter la scène à reculons. Avec le rap, la boulette met son public sur orbite.
On a souvent reproché au rap d’être macho et de ne pas savoir se tenir sur scène. Avec ce show mêlant grandes manoeuvres et moments d’intimité, Diam’s fait voler en éclats les préjugés.

DIAM’S HORS DE SA BULLE
13 janvier 2006, première date de la pré tournée. Diam’s est à quelques semaines de la sortie du troisième album, et Fred « Planète Rap » Musa lui colle aux basques. Durant un an, Fred s’incruste dans la bulle de Diam’s. Concerts vus de l’intérieur, déconne en studio, enregistrement du remix de « Jeune demoiselle » avec -M- qui tape le bœuf au Studio Davout, découverte de la « Une » du Parisien (« le journal des banlieusards ! ») et tournage du clip de « Confessions nocturnes ». Fred a tout vu, tout entendu et tout résumé en 52 minutes. Un succès phénoménal ? Oui, mais aussi et surtout l’histoire d’une rencontre avec le public. Car comme le dit Mélanie, « un disque de platine, c’est pas 500.000 disques, c’est 500.000 personnes ». Sauf que désormais, 500.000 disques c’est double platine. L’inflation…

DIAM’S AUTOUR DE SON ZENITH
Diam’s se définit elle-même comme appartenant à « la Génération Zénith ». Avant d’en devenir la vedette, elle a fait partie de ces anonymes venus acclamer les Roots, JJ Goldman, Jamel Debbouze… « On va faire le Zénith avec mon DJ ! Dimé, c’est le témoin de mon mariage avec les gens » lâche-t-elle pour se détendre avant le show. Jamel dans les backstages, Sinik dans la place, et même JoeyStarr venu faire des compliments à la patronne du Zénith ! Un making of original réalisé par Roland Allard résumant ce que Diam’s appelle « l’ascenseur émotionnel », où l’on voit la solitude de l’artiste autant que la multitude de guests venus l’acclamer.

UN ÉTÉ DIAMANTÉ
Après les grandes villes, place aux festivals et à l’international. Couleur Café à Bruxelles avec remise du disque d’or belge, Vieilles Charrues avec le 113 en invité, Paléofestival en Suisse, Solidays et les Francofolies en plein délire. Mélanie au concert de James Brown, l’un de ses tous derniers, avec Amel Bent à St Dizier le soir du match France-Brésil, en interview sur Stade 2… Les mille facettes d’un été diamanté, riche en live et en histoires.

DIAM’S BONUS SURPRISES
Diam’s a des amis, et elle les invite à partager sa scène. Ou le contraire : c’est Yann Tiersen qui invite Mélanie à chanter « Ma France à moi » lors de son concert au Printemps de Bourges, tandis que « Machistador » est revu de fond en comble avec -M- à Toulouse. Moment d’émotion et de poésie, durant le même show toulousain où Diam’s reprend un texte de Nougaro. On est le 9 septembre 2006, le jour où Claude aurait eu 77 ans. « Rimes » est balancé dans une version inédite devant 25.000 personnes, on entend voler les mouches. On appelle ça la classe.

Biographie

1999 : Premier album, Premier mandat. Quelques milliers d’exemplaires vendus, et une trentaine de dates bookées à l’arrache dans des salles intimes.

2006 : Dans ma bulle confirme et amplifie la popularité de Diam’s, qui enchaîne une pré tournée à l’ancienne dans des salles de taille moyenne avant d’embraser les Zéniths de France. En un septennat, Diam’s a conquis le pays et s’est payé le luxe de rester la même, emportant sa gamberge sur les routes lors d’une année magique, de celles dont rêve chaque artiste sans jamais être sûr de les vivre. En route vers le million d’albums vendus après avoir blindé les plus grandes salles du territoire. Ça paraît si simple qu’on trouverait presque ça normal, on en oublierait presque que le cru 2006 de Diam’s, ce triomphe romain symbolisé par un album de rap français en tête des ventes toutes catégories confondues, est le résultat d’un travail acharné. Voici en deux DVDs le bilan d’un rêve devenu réalité. Plus de deux heures d’un show époustouflant, et des bonus pour aller au-delà de la bulle live créée par Mélanie à son Zénith. Les chiffres -ceux des ventes, ceux des fréquentations des concerts- ne sont que les symptômes. Les causes du succès foudroyant de Diam’s sont là, dans ces instants de doute, dans cette conviction inébranlable d’une artiste qui a lutté pour être acceptée, pour imposer sa bulle de rap, de rage, d’amour et de culture hip hop.

Décidément, c’était écrit : 2006 a été l’année de diamant pour Mélanie, et ce double DVD en est l’écrin. De l’amour, de la solitude aussi, des chansons, des fans, des délires en backstage, du bon rap, des invités prestigieux, des moments de grâce. Et de la musique. Diam’s en vrai, dans sa bulle, et nous devant, dedans.

DIAM’S LIVE EXPERIENCE
« OK le Zénith, vous êtes chaud ? Ets-ce que je peux voir tout le monde sourire ? » Avec Diam’s sur scène, tout commence par la banane sur les visages de la foule. Durant 2h15, la rappeuse de diamant offre tout ce qu’elle a, balayant un répertoire couvrant dix ans de musique et de scènes. Quand il y a concert, il y a Diam’s qui va avec. Face à la foule, Mélanie donne. « La boulette » d’entrée. Et le reste. « T. S. » au bord de la rupture, introduit par un extrait scratché de NTM, « J’appuie sur la gâchette ». « DJ » en hit absolu. Et derrière la MC à la voix rauque, une équipe soudée. DJ Dimé aux platines, le même depuis les années MJC face à la foule déchaînée. Et Marc au piano, Maeva et Meelady aux chœurs, sans oublier la troisième choriste Severe, qui va clasher Diam’s… Ceux qui ont découvert Diam’s avec son précédent disque et sa précédente tournée pourront mesurer le chemin parcouru : la « petite banlieusarde » est devenue une bête de scène, passant du micro au piano, du rire aux larmes, d’un hit incontournable comme « Confessions nocturnes » (featuring Vitaa) au très intime inédit « La gamberge ». Dix ans de carrière pour en arriver là, sur cette scène où elle a vu tant d’artistes américains et français, de NTM à The Roots… « Sans le rap, j’aurais sûrement fini buvant la tasse », lance Diam’s avant de quitter la scène à reculons. Avec le rap, la boulette met son public sur orbite.
On a souvent reproché au rap d’être macho et de ne pas savoir se tenir sur scène. Avec ce show mêlant grandes manoeuvres et moments d’intimité, Diam’s fait voler en éclats les préjugés.

DIAM’S HORS DE SA BULLE
13 janvier 2006, première date de la pré tournée. Diam’s est à quelques semaines de la sortie du troisième album, et Fred « Planète Rap » Musa lui colle aux basques. Durant un an, Fred s’incruste dans la bulle de Diam’s. Concerts vus de l’intérieur, déconne en studio, enregistrement du remix de « Jeune demoiselle » avec -M- qui tape le bœuf au Studio Davout, découverte de la « Une » du Parisien (« le journal des banlieusards ! ») et tournage du clip de « Confessions nocturnes ». Fred a tout vu, tout entendu et tout résumé en 52 minutes. Un succès phénoménal ? Oui, mais aussi et surtout l’histoire d’une rencontre avec le public. Car comme le dit Mélanie, « un disque de platine, c’est pas 500.000 disques, c’est 500.000 personnes ». Sauf que désormais, 500.000 disques c’est double platine. L’inflation…

DIAM’S AUTOUR DE SON ZENITH
Diam’s se définit elle-même comme appartenant à « la Génération Zénith ». Avant d’en devenir la vedette, elle a fait partie de ces anonymes venus acclamer les Roots, JJ Goldman, Jamel Debbouze… « On va faire le Zénith avec mon DJ ! Dimé, c’est le témoin de mon mariage avec les gens » lâche-t-elle pour se détendre avant le show. Jamel dans les backstages, Sinik dans la place, et même JoeyStarr venu faire des compliments à la patronne du Zénith ! Un making of original réalisé par Roland Allard résumant ce que Diam’s appelle « l’ascenseur émotionnel », où l’on voit la solitude de l’artiste autant que la multitude de guests venus l’acclamer.

UN ÉTÉ DIAMANTÉ
Après les grandes villes, place aux festivals et à l’international. Couleur Café à Bruxelles avec remise du disque d’or belge, Vieilles Charrues avec le 113 en invité, Paléofestival en Suisse, Solidays et les Francofolies en plein délire. Mélanie au concert de James Brown, l’un de ses tous derniers, avec Amel Bent à St Dizier le soir du match France-Brésil, en interview sur Stade 2… Les mille facettes d’un été diamanté, riche en live et en histoires.

DIAM’S BONUS SURPRISES
Diam’s a des amis, et elle les invite à partager sa scène. Ou le contraire : c’est Yann Tiersen qui invite Mélanie à chanter « Ma France à moi » lors de son concert au Printemps de Bourges, tandis que « Machistador » est revu de fond en comble avec -M- à Toulouse. Moment d’émotion et de poésie, durant le même show toulousain où Diam’s reprend un texte de Nougaro. On est le 9 septembre 2006, le jour où Claude aurait eu 77 ans. « Rimes » est balancé dans une version inédite devant 25.000 personnes, on entend voler les mouches. On appelle ça la classe.

Biographie

1999 : Premier album, Premier mandat. Quelques milliers d’exemplaires vendus, et une trentaine de dates bookées à l’arrache dans des salles intimes.

2006 : Dans ma bulle confirme et amplifie la popularité de Diam’s, qui enchaîne une pré tournée à l’ancienne dans des salles de taille moyenne avant d’embraser les Zéniths de France. En un septennat, Diam’s a conquis le pays et s’est payé le luxe de rester la même, emportant sa gamberge sur les routes lors d’une année magique, de celles dont rêve chaque artiste sans jamais être sûr de les vivre. En route vers le million d’albums vendus après avoir blindé les plus grandes salles du territoire. Ça paraît si simple qu’on trouverait presque ça normal, on en oublierait presque que le cru 2006 de Diam’s, ce triomphe romain symbolisé par un album de rap français en tête des ventes toutes catégories confondues, est le résultat d’un travail acharné. Voici en deux DVDs le bilan d’un rêve devenu réalité. Plus de deux heures d’un show époustouflant, et des bonus pour aller au-delà de la bulle live créée par Mélanie à son Zénith. Les chiffres -ceux des ventes, ceux des fréquentations des concerts- ne sont que les symptômes. Les causes du succès foudroyant de Diam’s sont là, dans ces instants de doute, dans cette conviction inébranlable d’une artiste qui a lutté pour être acceptée, pour imposer sa bulle de rap, de rage, d’amour et de culture hip hop.

Décidément, c’était écrit : 2006 a été l’année de diamant pour Mélanie, et ce double DVD en est l’écrin. De l’amour, de la solitude aussi, des chansons, des fans, des délires en backstage, du bon rap, des invités prestigieux, des moments de grâce. Et de la musique. Diam’s en vrai, dans sa bulle, et nous devant, dedans.

DIAM’S LIVE EXPERIENCE
« OK le Zénith, vous êtes chaud ? Ets-ce que je peux voir tout le monde sourire ? » Avec Diam’s sur scène, tout commence par la banane sur les visages de la foule. Durant 2h15, la rappeuse de diamant offre tout ce qu’elle a, balayant un répertoire couvrant dix ans de musique et de scènes. Quand il y a concert, il y a Diam’s qui va avec. Face à la foule, Mélanie donne. « La boulette » d’entrée. Et le reste. « T. S. » au bord de la rupture, introduit par un extrait scratché de NTM, « J’appuie sur la gâchette ». « DJ » en hit absolu. Et derrière la MC à la voix rauque, une équipe soudée. DJ Dimé aux platines, le même depuis les années MJC face à la foule déchaînée. Et Marc au piano, Maeva et Meelady aux chœurs, sans oublier la troisième choriste Severe, qui va clasher Diam’s… Ceux qui ont découvert Diam’s avec son précédent disque et sa précédente tournée pourront mesurer le chemin parcouru : la « petite banlieusarde » est devenue une bête de scène, passant du micro au piano, du rire aux larmes, d’un hit incontournable comme « Confessions nocturnes » (featuring Vitaa) au très intime inédit « La gamberge ». Dix ans de carrière pour en arriver là, sur cette scène où elle a vu tant d’artistes américains et français, de NTM à The Roots… « Sans le rap, j’aurais sûrement fini buvant la tasse », lance Diam’s avant de quitter la scène à reculons. Avec le rap, la boulette met son public sur orbite.
On a souvent reproché au rap d’être macho et de ne pas savoir se tenir sur scène. Avec ce show mêlant grandes manoeuvres et moments d’intimité, Diam’s fait voler en éclats les préjugés.

DIAM’S HORS DE SA BULLE
13 janvier 2006, première date de la pré tournée. Diam’s est à quelques semaines de la sortie du troisième album, et Fred « Planète Rap » Musa lui colle aux basques. Durant un an, Fred s’incruste dans la bulle de Diam’s. Concerts vus de l’intérieur, déconne en studio, enregistrement du remix de « Jeune demoiselle » avec -M- qui tape le bœuf au Studio Davout, découverte de la « Une » du Parisien (« le journal des banlieusards ! ») et tournage du clip de « Confessions nocturnes ». Fred a tout vu, tout entendu et tout résumé en 52 minutes. Un succès phénoménal ? Oui, mais aussi et surtout l’histoire d’une rencontre avec le public. Car comme le dit Mélanie, « un disque de platine, c’est pas 500.000 disques, c’est 500.000 personnes ». Sauf que désormais, 500.000 disques c’est double platine. L’inflation…

DIAM’S AUTOUR DE SON ZENITH
Diam’s se définit elle-même comme appartenant à « la Génération Zénith ». Avant d’en devenir la vedette, elle a fait partie de ces anonymes venus acclamer les Roots, JJ Goldman, Jamel Debbouze… « On va faire le Zénith avec mon DJ ! Dimé, c’est le témoin de mon mariage avec les gens » lâche-t-elle pour se détendre avant le show. Jamel dans les backstages, Sinik dans la place, et même JoeyStarr venu faire des compliments à la patronne du Zénith ! Un making of original réalisé par Roland Allard résumant ce que Diam’s appelle « l’ascenseur émotionnel », où l’on voit la solitude de l’artiste autant que la multitude de guests venus l’acclamer.

UN ÉTÉ DIAMANTÉ
Après les grandes villes, place aux festivals et à l’international. Couleur Café à Bruxelles avec remise du disque d’or belge, Vieilles Charrues avec le 113 en invité, Paléofestival en Suisse, Solidays et les Francofolies en plein délire. Mélanie au concert de James Brown, l’un de ses tous derniers, avec Amel Bent à St Dizier le soir du match France-Brésil, en interview sur Stade 2… Les mille facettes d’un été diamanté, riche en live et en histoires.

DIAM’S BONUS SURPRISES
Diam’s a des amis, et elle les invite à partager sa scène. Ou le contraire : c’est Yann Tiersen qui invite Mélanie à chanter « Ma France à moi » lors de son concert au Printemps de Bourges, tandis que « Machistador » est revu de fond en comble avec -M- à Toulouse. Moment d’émotion et de poésie, durant le même show toulousain où Diam’s reprend un texte de Nougaro. On est le 9 septembre 2006, le jour où Claude aurait eu 77 ans. « Rimes » est balancé dans une version inédite devant 25.000 personnes, on entend voler les mouches. On appelle ça la classe.

Diam’s invitée par IAM

Après avoir partagé la scène avec Tryo en juillet dernier aux Francofolies de la Rochelle, Diam’s sera l’invité du groupe IAM pour leur carte blanche au festival Muzik’elles de Meaux le Dimanche 27 septembre

Festival Muzik'elles

Diam’s en concert !

Diam’s sera en concert à partir du 20 novembre prochain ! Réserve-vite tes places…

Diam's en concert

‘Enfants du désert’, le nouveau single !!!

Ecoute “Enfants du désert”, le premier single officiel du prochain album de Diam’s…

Enfants du desert

Bienvenue sur le nouveau site

Le site fait peau neuve ! Découvre le message de Diam’s…

Diam's a un message pour toi

Enfants du désert

Contact

This is an example of a WordPress page, you could edit this to put information about yourself or your site so readers know where you are coming from. You can create as many pages like this one or sub-pages as you like and manage all of your content inside of WordPress.

I Am Somebody

Confessions nocturnes

Ma France à moi

Autour de ma bulle

1999 : Premier album, Premier mandat. Quelques milliers d’exemplaires vendus, et une trentaine de dates bookées à l’arrache dans des salles intimes.

2006 : Dans ma bulle confirme et amplifie la popularité de Diam’s, qui enchaîne une pré tournée à l’ancienne dans des salles de taille moyenne avant d’embraser les Zéniths de France. En un septennat, Diam’s a conquis le pays et s’est payé le luxe de rester la même, emportant sa gamberge sur les routes lors d’une année magique, de celles dont rêve chaque artiste sans jamais être sûr de les vivre. En route vers le million d’albums vendus après avoir blindé les plus grandes salles du territoire. Ça paraît si simple qu’on trouverait presque ça normal, on en oublierait presque que le cru 2006 de Diam’s, ce triomphe romain symbolisé par un album de rap français en tête des ventes toutes catégories confondues, est le résultat d’un travail acharné. Voici en deux DVDs le bilan d’un rêve devenu réalité. Plus de deux heures d’un show époustouflant, et des bonus pour aller au-delà de la bulle live créée par Mélanie à son Zénith. Les chiffres -ceux des ventes, ceux des fréquentations des concerts- ne sont que les symptômes. Les causes du succès foudroyant de Diam’s sont là, dans ces instants de doute, dans cette conviction inébranlable d’une artiste qui a lutté pour être acceptée, pour imposer sa bulle de rap, de rage, d’amour et de culture hip hop.

Décidément, c’était écrit : 2006 a été l’année de diamant pour Mélanie, et ce double DVD en est l’écrin. De l’amour, de la solitude aussi, des chansons, des fans, des délires en backstage, du bon rap, des invités prestigieux, des moments de grâce. Et de la musique. Diam’s en vrai, dans sa bulle, et nous devant, dedans.

Autour de ma bulle

1999 : Premier album, Premier mandat. Quelques milliers d’exemplaires vendus, et une trentaine de dates bookées à l’arrache dans des salles intimes.

2006 : Dans ma bulle confirme et amplifie la popularité de Diam’s, qui enchaîne une pré tournée à l’ancienne dans des salles de taille moyenne avant d’embraser les Zéniths de France. En un septennat, Diam’s a conquis le pays et s’est payé le luxe de rester la même, emportant sa gamberge sur les routes lors d’une année magique, de celles dont rêve chaque artiste sans jamais être sûr de les vivre. En route vers le million d’albums vendus après avoir blindé les plus grandes salles du territoire. Ça paraît si simple qu’on trouverait presque ça normal, on en oublierait presque que le cru 2006 de Diam’s, ce triomphe romain symbolisé par un album de rap français en tête des ventes toutes catégories confondues, est le résultat d’un travail acharné. Voici en deux DVDs le bilan d’un rêve devenu réalité. Plus de deux heures d’un show époustouflant, et des bonus pour aller au-delà de la bulle live créée par Mélanie à son Zénith. Les chiffres -ceux des ventes, ceux des fréquentations des concerts- ne sont que les symptômes. Les causes du succès foudroyant de Diam’s sont là, dans ces instants de doute, dans cette conviction inébranlable d’une artiste qui a lutté pour être acceptée, pour imposer sa bulle de rap, de rage, d’amour et de culture hip hop.

Décidément, c’était écrit : 2006 a été l’année de diamant pour Mélanie, et ce double DVD en est l’écrin. De l’amour, de la solitude aussi, des chansons, des fans, des délires en backstage, du bon rap, des invités prestigieux, des moments de grâce. Et de la musique. Diam’s en vrai, dans sa bulle, et nous devant, dedans.

Dans ma bulle

Big Up

La boulette

Jeune demoiselle

Le Zénith

Francofolies

Openair Festival

Le Phare

Le Zénith

Festival X-Tra

-

L’Astrolabe

Les Docks

-

-

-

La trocadière

Le Kursaal

Arènes

Plein air

Festival

Solidays

Les Docks

Paléo Festival

Festival Les Méditerranéennes

Les Docks

La Médoquine

L’Atabal

L’Ouvre Boîte

-

-

Hangar 23

Festival du château

Festival Vieilles Charrues

Francofolies

Le Quattro

Zinga Zinga

-

-

L’Elysée Montmartre

L’Olympia

L’Olympia

La Cigale

L’Ancienne Belgique

La Laiterie

L’Aéronef

La Coopérative de mai

L’Espace Julien

Le Bikini

Le Chabada

Le Cargo

L’Olympic

La Carène

Les Docks

L’autre canal

Le Transbordeur

Le Théâtre Barbey

L’Oasis

La Nef

L’Oasis

Ma vie / Mon live

Suzy

Ma vie / Mon live

Brut de femme

C’est à Chypre que naît Mélanie, mais c’est à Paris et dans sa banlieue qu’elle va grandir dès l’âge de quatre ans. Diam’s baigne dans la musique et grandit au rythme des années 80 et 90, « Goldman, Cabrel et Dance Machine ! », résume-t-elle avec sincérité.
Mais le virus du rap va la contaminer très vite : de MC Hammer à Public Enemy, la maturité rapologique vient vite pour Diam’s, qui bascule définitivement lorsqu’on lui ramène le premier album de Dr Dre d’un voyage à Los Angeles.
En guise de piqûre de rappel, elle tombe accro aux rimes en français des NTM, son influence majeure, qu’elle verra en concert à l’âge de 14 ans («devant la scène, vraiment tout devant ! »).
Pour cette jeune fille pas encore ado qui adore écrire des poèmes, le destin se trace sur la lignée de ses idoles : elle deviendra rappeuse. Malgré l’opposition de sa mère, malgré le machisme supposé du milieu rap français.
Elle trouve son nom de scène en feuilletant le dictionnaire, fascinée par la définition du mot ‘diamant’ : « objet de luxe et de parure, n’est composé que d’éléments naturels. Le diamant ne peut être brisé que par un autre diamant. »
« C’était fabuleux », se souvient Diam’s, « pour moi ça voulait dire ‘qui va venir me briser hormis quelqu’un qui rappe aussi bien que moi ?’ Vu qu’on a un ego énorme quand on démarre le rap… »
Contre l’avis de sa mère, Diam’s, encore mineure, fait son premier concert avec un pote d’école. C’est la porte d’entrée de Diam’s dans le rap biz : elle intègre le collectif de la Mafia Trece et contribue à lancer le concept de ‘rap théatral’. Après l’ombre de l’underground, la lumière du succès… Ou presque : malgré un gros buzz et un premier maxi très remarqué, le groupe s’enlise dans des problèmes de contrats et Diam’s ne participe pas au premier album. Retour à la case départ.
Entre temps, Diam’s commence à se faire un nom : de nombreuses participations à des émissions radio, des freestyles et featurings incessants et des concerts à l’arrache ont fait de cette rappeuse au look de garçon manqué une affranchie de la scène hip hop.
C’est en 1999 qu’elle propose son premier album. À peine majeure, Diam’s s’offre une carte de visite impressionnante : ‘PREMIER MANDAT’, produit par Black Mozart, avec en invités les Américains DV Alias Krhist et Heather B plus les Français Mr R., Driver et Vibe, et en vedette les chansons C’est toi qui m’gêne et Si je dois rester (sur un sample de Tracy Chapman).
Elle pense toucher le grand public, mais le disque est un échec commercial. Diam’s s’en fout : elle vit ses morceaux sur scène. Plus de 50 concerts en deux ans, « énorme pour un artiste qui n’a pas de tourneur. » On la voit sur la tournée ‘Sachons dire non’, aux Francofolies, pourtant Diam’s est à nouveau seule. « J’avais mon deuxième album qui était prêt et que je voulais sortir, et j’ai fait plein de petits boulots de nuit, bref je faisais de moins en moins de choses. »
Jusqu’à sa rencontre avec Choukri, qui s’occupe alors d’Idéal J et va devenir son manager. Il décide de reprendre en main le destin artistique de Diam’s, qui fait alors le grand ménage autour d’elle. À 19 ans, c’est une première renaissance artistique.
Contactée par Marc de la radio Générations 88.2, elle enregistre pour sa compilation le titre Suzy, qui la remet en selle.
Mais les majors hésitent. Diam’s écrit alors dans la rage. Trois chansons sont posées en maquette : À quand mon heure (extrait : « Ils racontent tous que j’ai l’talent/Mais si j’suis la meilleure, pour me signer qu’est-ce que t’attends ? »), Brut de femme et Ma souffrance. Et arrive à percer le mur du silence : « on a fini par avoir plein de rendez-vous, avec les mêmes qui m’avaient dit non une année auparavant », se souvient-elle.
Tout se débloque, et Diam’s signe chez EMI pour un album à sortir au mois d’avril 2002. Un maxi vinyl sort avec deux titres, Pogo et 1980. Hélas, une restructuration de la major renvoie la sortie de ‘1980’ (le titre prévu pour l’album) aux calendes grecques. En plus, les pirates ont mis des titres sur Internet.
Là où d’autres artistes auraient baissé les bras depuis longtemps, Diam’s redouble d’ardeur et retourne en studio. Elle se met au travail sur de nouveaux rap, refaçonne ses compositions et transforme un deuxième album à l’arrache en disque de la maturité.
Convaincu, le label Hostile la signe. L’album sera « Brut de femme », du nom d’un des morceaux présents sur ‘1980’.
Cette fois, l’album est vraiment là, un septennat après des débuts dans l’urgence et une expérience acquise sur le terrain.
« Sept ans de carrière discographique : un tiers de ma vie dans la musique, c’est beau, non ? Le premier tiers j’apprends à marcher, à écrire et à lire. Le deuxième, j’applique. Le troisième, je fais de la musique. »
Et quelle musique : ‘BRUT DE FEMME’ est plus qu’un disque, c’est une expérience.

Evasion

DJ

Incassables

Photos de Xavier 2 Nauw – 1

© EMI Music France

Photos de Xavier 2 Nauw – 2

© EMI Music France

Photos de Xavier 2 Nauw – 3

© EMI Music France

Photos de Xavier 2 Nauw – 4

© EMI Music France

Photos de Xavier 2 Nauw – 5

© EMI Music France

-

Francofolies

Premier mandat

Festival Les Méditerranéennes

Peter Pan

(c) Hostile Records

Pour tous les fans…

comment

Coeur de bombe

(c) Hostile Records

Enfants du désert

© Hostile Records

Diam’s a un message pour vous

© Hostile Records

Une spéciale pour mon site

© Hostile Records

Diam’s en répétition

© Hostile Records

L’honneur d’un peuple – Live

© Hostile Records

Teaser du clip “Enfants du désert”

© Hostile Records

Bêtisier – épisode 2

© Hostile Records

Bêtisier – épisode 1

© Hostile Records

Seance photos – I am somebody

© Hostile Records

En studio – I am somebody

© Hostile Records

DJ – Autour de ma bulle

© Hostile Records

Suzy – Autour de ma bulle

© Hostile Records

Me revoilà – Autour de ma bulle

© Hostile Records

Petite banlieusarde – Autour de ma bulle

© Hostile Records

Marine – Autour de ma bulle

© Hostile Records

Dans ma bulle

© Hostile Records

Ma France à moi

© Hostile Records

Confessions nocturnes

© Hostile Records

Confessions nocturnes – Making Of

© Hostile Records

Jeune demoiselle

© Hostile Records

La boulette

© Hostile Records

La boulette – Making Of

© Hostile Records

Marine

© Hostile Records

Evasion – Feat. China

© Hostile Records

Incassables

© Hostile Records

DJ

© Hostile Records